CINQUANTENAIRE F2QH:
1973 : PREMIERE CAMERA FSTV/SSTV

CAMERA FSTV-SSTV F2QH
CAMERA BI-STANDARD FSTV/SSTV
Ma première idée a été de réaliser un analyseur d'images fixes à partir d'un tube d'oscilloscope, d'un passe-vues et d'une cellule photoélectrique. Il aurait aussi été possible de concevoir une caméra spécialement dédiée à la SSTV, mais cela aurait été trop restrictif. La solution a été de réaliser une caméra 625 lignes noir et blanc classique, alimentée sous 12 volts (en prévision du mobile FSTV), à partir d'un tube vidicon 1 pouce et d'un bloc de déviation professionnel. J'ai ajouté un diviseur par 3 sur le balayage vertical 50Hz soit 16,66Hz, délivrant ainsi le signal de balayage horizontal en SSTV.
CAMERA FSTV-SSTV F2QH
CAMERA : MISE EN BOÎTE
La camera fut réalisée dans un boîtier de raccordement électrique SAREL, offrant l'avantage d'un blindage total. En effet, le rayonnement de l'émetteur HF perturbait le préamplificateur vidéo ultra-sensible, au niveau de la grille G1 (canon à électrons dit de WEHNELT) du tube vidicon. Les tubes de 1 pouce coûtant une fortune, j'ai du en trier un parmi une demi-douzaine récupérés sur d'anciennes caméras de surveillance, mais étant assez "poussif" (le tube évidemment...), j'ai du augmenter le gain du préampli vidéo au maximum.
F2QH ENSEMBLE SSTV CAMERA ET MONITEUR
EN DEFINITVE L'EQUIPEMENT SSTV COMPRENAIT:
- le moniteur SSTV à tube radar 5FP7
- la caméra bi-standard FSTV/SSTV
- la mire/générateur de synchro
- le convertisseur à échantillonnage FSTV/SSTV dans sa boîte de galettes bretonnes (il doit être au fond de mon grenier, il faut que je le récupère pour le photographier - Hi !)
- la caméra PYE, lecteur de documents, découverte dans une poubelle industrielle, toute enduite de graisse et de copeaux métalliques, laquelle fut entièrement démontée et nettoyée, puis adaptée à la SSTV en ajoutant un diviseur 16,66Hz.
HAUT DE PAGE