STATION RADIOAMATEUR F2QH :
LE CINQUANTENAIRE!

SSTV (TELEVISION A BALAYAGE LENT) : PASSAGE SUR PC

CQ SSTV transceiver TS288A

MICRO-ORDINATEUR PC ? OUI MAIS...

1992 : Mon projet de convertisseur à registres à décalage avance très lentement. Comme de nombreux radioamateurs le temps manque, entre activités professionnelles et familiales, un peu de trafic radio, il est difficile de trouver des heures de suite pour élaborer des circuits imprimés et programmer en langage assembleur. Entre temps j'ai pu écrire un programme de décodage du Morse, juste pour apprendre, n'ayant pas de difficulté particulière pour lire au son ! Mes amis s'étonnent que je ne sois toujours pas équipé d'un micro-ordinateur PC. Je dois avouer que la bureautique que je pratique au travail me suffit et que je ne vois pas très bien l'intérêt d'avoir un PC à la maison : des collègues de travail ont fait le pas, et consacrent leur temps de loisir à travailler pour l'entreprise... De tout temps, je n'ai pu concevoir d'utiliser des matériels sans comprendre leur fonctionnement détaillé, qu'il s'agisse d'un émetteur-récepteur, d'un téléviseur, d'une automobile ou d'une machine à laver. Des amis ingénieurs m'ont prévenu : il faudra bien te mettre en tête que les temps ont changé et qu'il faudra faire confiance à des matériels et des logiciels conçus par d'autres personnes. De plus, étudier l'assembleur sur la base des microprocesseurs INTEL 8086 et la suite nécessiterait un investissement intellectuel et de temps important, sans aucun intérêt ! Remplacer le fer à souder par du langage abstrait était difficile à accepter...

Puis un jour, YL et moi-même pensons qu'il serait temps de s'équiper d'un PC familial, ne serait-ce que pour faire du courrier et tenir la comptabilité personnelle, voire la cave à vin...Nous faisons l'acquisition d'un PC KENITEC 486SX 25 avec imprimante HP500 à jet d'encre, un "must" pour l'époque! Nous nous lançons dans l'apprentissage de WORD, EXCEL et POWERPOINT, mais j'achète un certain nombre de bouquins pour en savoir plus sur le fonctionnement de la bête. Mes amis avaient raison, il faut admettre de passer du statut de technicien à celui de "presse-bouton".

Un samedi matin, je trouve dans ma boîte aux lettres une disquette de 3,5 pouces marquée "JV-FAX" avec les 73's d'un OM du Radio Club d'Argenteuil, expert en télévision. Il me donne quelques conseils au téléphone. Entre-temps, j'avais expérimenté le RTTY et le FAX avec un programme simple et très fiable, le fameux HAMCOMM. Je disposais donc de l'interface que j'avais fabriquée et adaptée à mon transceiver SOMMERKAMP TS288A.

F2QH interface HAMCOMM F2QH Intérieur HAMCOMM F2QH arrière HAMCOMM

Or JV-FAX pouvait utiliser cette interface, je n'en revenais pas. Aussitôt dit, aussitôt chargé sur la machine : le fonctionnement fut immédiat, la réception de grandes images en couleurs était parfaite, même sur le 80 mètres. Ne disposant pas à cette époque d'appareil photo numérique, je réalisai quelques panneaux avec le logiciel de présentation POWERPOINT. JVFAX CHEVAL
JV-FAX (développé par le radioamateur allemand DK8JV) est un logiciel multi-mode conçu pour la réception de cartes météorologiques, de fax et de SSTV radioamateur. Je découvre avec lui des nouveaux modes de SSTV couleur :
- Les modes MARTIN 1 et 2
- Les modes SCOTTIE 1, 2, et un mode spécial pour le DX
- Les modes "noir et blanc" classiques 8, 16 et 32 secondes
- Le mode ROBOT 72c
- Les modes WRAASE 24 -48- 96 - 120 - 180
- Formats d'images : GIF - TIFF- JPG

Les images à émettre peuvent être simplement stockées dans un répertoire, ainsi que les images reçues dans un autre répertoire. Il est possible d'afficher 25 vignettes. Il utilise l'interface très simple HAMCOMM, (lien vers schéma) et ne nécessite qu'un PC compatible IBM286 ou supérieur, avec DOS 3.0, une carte VGA ou SVGA 16 ou 256 couleurs.


AUTRES LOGICIELS SSTV SOUS DOS :

GSHPC (développé par DL4SAW):
Conçu pour la SSTV, GSHPC QSO ANDORE il requiert l'acquisition d'une licence, et je l'adoptai en tant qu'application principale. Je l'ai beaucoup utilisé et apprécié notamment la possibilité d'afficher simultanément l'image de réception et l'image d'émission. En haut de l'écran, on peut afficher jusqu'à 14 vignettes, les formats BMP, TIF, JPG étant reconnus. Il requiert une carte graphique VGA supportant la résolution de 640 x 480 en modes VESA 272, 273, 274, respectivement de 32k -64k OU 16 millions de couleurs.


EZSSTV :
SSTV fractale CQ F2QH C'est une version libre de PASOKON TV lite, développée par John Langner WA2OSZ. L'affichage s'effectue en 800 x 600 pixels et l'interface est très conviviale.
- utilise l'interface HAMCOMM
- interface conviviale clavier/souris
- modes ROBOT - SCOTTIE - MARTIN - AVT
- nouveaux modes haute définition P3-P5-P7 à 480 lignes
- image 640 x 480 16 millions de couleurs
- programme Paint incorporé permettant l'incrustation de graphiques et de textes aux images
- reconnaissance automatique du mode par code VIS (signal d'identification)
- accord automatique avec réglage fin
- indicateur d'accord
- formats d'images : BMP - HRZ - JPG - PCX - PNG - TGA - TIF
J'ai beaucoup utilisé EZSSTV et parfois même simultanément avec GSHPC : EZSSTV en réception et GSHPC en émission. Le mode P7 permettait des transmissions de haute qualité d'images de 640 x 480 pixels.

HAUT DE PAGE